Savoirs essentiels

Les 3 compétences humaines essentielles du futur

Catherine Charette

Nous vivons à une époque où l’on parle, côtoie et se questionne à propos de l’intelligence artificielle, des machines et des robots; où l'on cherche de nouvelles approches de gestion qui permettraient d'être plus agile au niveau organisationnel et de redonner du sens au travail, d'attirer et de retenir les meilleurs employés.
Les opinions divergent à propos des compétences du futur. Certains prétendent qu’il est impossible de savoir ce dont nous aurons besoin dans 5,10 ou 15 ans en termes de compétences. Je fais partie de ceux qui croient qu’il vaut mieux y penser et se préparer. 

Vous souhaitez approfondir sur le sujet ? Découvrez nos 4 formations en classe virtuelle :

Catherine-Julie Charette vous explique comment développer votre flexibilité, votre créativité et votre pensée critique pour élever les entreprises à un autre niveau. Vous êtes le futur du travail !

Les moments clés du webinaire

Les tendances du marché du travail

Il y a trois tendances majeures qui influencent déjà le marché du travail et vont continuer au cours des prochaines années :

  1. Le progrès technologique
  2. La mondialisation
  3. Le vieillissement démographique

Deux autres tendances, un peu moins importantes mais qui vont également influencer les compétences qui seront valorisées :

  1. Les changements climatiques
  2. Les nouvelles structures organisationnelles et les préférences des travailleurs

Prédictions :

- 54% des employés au niveau mondial vont devoir acquérir des nouvelles compétences
- 85% des métiers de 2030 n’existent pas encore
- Le savoir-être va prendre plus de place que le savoir-faire

Implications

- Création d’emplois inédits
- Emplois plus sécuritaires (automatisation des taches dangereuses)
- Plus de liberté (où et quand travailler)
- Des métiers qui disparaissent, d’autre qui émergent
- Préoccupations importantes par rapport à la qualité des nouveaux emplois :
      Stagnation des salaires
      Instabilité des emplois

→ Le défi est d’assurer une transition pour les travailleurs qui sont touchés par ces changements. Maintenant.

Les compétences humaines du futur

Actuellement les compétences technologiques sont les plus en demande. Cependant, il y a une hausse au niveau des besoins, donc du développement de toutes les compétences sociales et émotionnelles (leadership…), mais aussi des compétences cognitives élevées (créativité…).

Les 3 compétences humaines du futur :

(Qui ont le moins de chances d’être numérisées et automatisées)

  • La flexibilité, l’adaptabilité et l’agilité
  • La créativité
  • La pensée critique

La flexibilité, l’adaptabilité et l’agilité

Dans un monde comme le nôtre avec la mondialisation et la diversité c’est une compétence qui va être essentielle dans tous les domaines. Actuellement, cette compétence est dans le top 5 des qualités les plus en demande par les recruteurs et les gestionnaires.

Qu’est-ce que la flexibilité, l’adaptabilité et l’agilité?

Capacité à composer avec une grande variété de situations, de personnes, d’émotions et de manières de penser. C’est aussi la capacité d’accepter et d’intégrer les changements.

Comment développer et utiliser la flexibilité, l’adaptabilité et l’agilité?

  • Connaissance de soi
  • Ouverture
  • Optimisme
  • Lien social

Pour développer cette compétence au sein des organisations, les gens doivent faire preuve d’autonomie. Comme gestionnaire, c’est très important de partager son pouvoir et de connaitre les différentes phases à travers lesquelles les travailleurs doivent passer pour s’ouvrir au changement.

Un gestionnaire qui veut soutenir et développer cette compétence, va accompagner son équipe de travail à travers ces différentes phases et va conséquemment faciliter les changements dans son organisation.

La créativité

C’est une compétence très valorisée, car aucune machine ne peut avoir la créativité nécessaire à imaginer une vision de l’avenir (Anna Powers). Seuls nous, les humains, en sommes capables.  

Qu’est-ce que la créativité?

  • La capacité d’inventer et d’imaginer
  • Vise à atteindre un but, à générer de la valeur

Comment développer et utiliser la créativité?

  • Curiosité
  • Courage
  • Influence
  • Motivation

Souvent, le cadre de travail des organisations est peu propice à la créativité. Pour la stimuler au sein des équipes, les gestionnaires doivent l’encourager la récompenser et intégrer les employés dans la prise de décision. Ils doivent aussi limiter les contraintes à la créativité tel que : les silos, la hiérarchie et les technologies désuètes ou absentes.

La pensée critique

Qu’est-ce que la pensée critique ?

  • La capacité à porter des jugements basés sur le raisonnement
  • La pensée organisée et disciplinée qui permet de décider quoi croire et quoi faire

→ C’est une compétence fondamentale pour distinguer ce qui est important de ce qui ne l’est pas. Elle est donc essentielle pour prendre des décisions.

Le milieu dans lequel les entreprises évoluent est souvent caractérisé selon l’approche VICA : volatile, incertain, complexe et ambigu. C’est donc un environnement où il y a beaucoup de changements, zones grises, mais également un bombardement d’informations qui affectent justement cette pensée critique. Il est donc essentiel de repenser notre manière de réfléchir. Les organisations reconnaissent l’importance de cette compétence dans le contexte actuel et remarquent que c’est une des compétences les plus en manque chez les jeunes diplômés.

Comment développer et utiliser la pensée critique ?

  • Doute
  • Organisation
  • Analyse
  • Synthèse

Le meilleur outil pour les gestionnaires qui souhaitent développer cette compétence au sein de leur équipe/organisation c’est le questionnement. Lorsqu’un employé pose des questions, on évite de lui donner directement les solutions, car ça empêche cette personne de développer sa capacité de réflexion. On veut au contraire qu’il analyse le pour et le contre, évalue les scénarios et les retombées possibles, etc. C’est pourquoi il est également important de souligner et communiquer que l’organisation valorise cette compétence et qu’elle veut que ses collaborateurs développent leur pensée critique. 

Conclusion

Le mot à retenir : Transdisciplinaire

L’employé du futur c’est quelqu’un qui développera l’étendue de ses connaissances, sera bien informé et aura une aisance dans plusieurs domaines tout en ayant développé une expertise dans un ou deux domaines. C’est aussi quelqu’un qui va continuer à apprendre, pour créer le futur et non le subir.

Vous souhaitez approfondir sur le sujet ? Découvrez nos 4 formations en classe virtuelle :

Retrouvez également la présentation disponible sur la page SlideShare de Technologia.

Autres webinaires