Innovation, transformation, amélioration

Innovation, transformation, amélioration

L'un des mandats de l'entreprise efficace est de gérer intelligemment son évolution.

Cette dernière évolue en continu pour répondre aux changements, du marché, de la concurrence, des clients. Donc être en mesure d'anticiper, de planifier et de déployer une évolution réfléchie est un avantage comparé aux entreprises qui vont évoluer parce qu'elles n'auront plus le choix. C'est la différence entre une évolution maitrisée et une évolution subie.

Or il n'y a pas de raison pour une organisation de subir. Qu'elle occupe une position dominante dans son secteur ou qu'elle soit en perte de vitesse, elle peut à tout moment mettre en place les actions qui lui permettront de maintenir sa compétitivité ou d'en retrouver. En particulier si elle :

Favoriser un climat de créativité et d'innovation

Créativité et innovation relèvent de processus et d'approches que les entreprises doivent encourager. D'ailleurs ce ne sont pas des mots et des concepts qui sont réservés à certains types d'entreprises plutôt qu'à d'autres. Toutes les entreprises peuvent se donner les moyens de mettre en place les facteurs favorisant la créativité et de concevoir des processus qui contribuent à la gestation des idées.

Se préparer à la transformation numérique

Dans cette logique d'amélioration, la transformation numérique tient une place de choix. Elle est sur toutes les lèvres et va bien au-delà de la mise en ligne d'un site web ou du passage au commerce électronique. Elle doit d'ailleurs être abordée dans son ensemble car elle impacte tous les composants de l'entreprise (processus, métiers, culture, organisation, etc.), notamment en contribuant à la dématérialisation de certaines activités et/ou l'automatisation de tâches répétitives et à faible valeur ajoutée. Cette transformation s'inscrit dans une logique d'amélioration des performances globales. L'entreprise qui se lance dans un processus de transformation numérique doit être consciente que tous ses départements sont concernés.
La transformation peut comprendre l’utilisation du nuage informatique (cloud), des métadonnées (meta datas), des mégadonnées (big datas), de l’internet des objets… Les gestionnaires, et en particulier ceux des ressources humaines, doivent identifier les impacts et évaluer l'état de préparation des services et de l'organisation.

Anticiper la gestion du changement et la mise en place de l'amélioration continue

Enfin, le piège à éviter est de penser que la transformation a une date de fin. Elle est en fait le début d'un travail d'amélioration continue qui ne doit pas s'arrêter. Dans ce contexte, mettre en place une gestion du changement pour gagner en agilité organisationnelle prend tout son sens. La mise en place de projets à livrer (dans le cadre d'une transformation ou non), peut remettre en question des processus, des métiers, des rôles. Cela justifie donc l'ajout d'un gestionnaire de changement (et idéalement d'un parrain) pour mettre en place les conditions de la réussite, c'est-à-dire non seulement la livraison du projet, mais aussi son acceptation et adoption par les personnes concernées.

Formations en Innovation, transformation, amélioration

Découvrez d'autres thématiques de formation