Gestion de projets, transformation et opérations
Article
Nouvelle
Étude de cas
Portrait de formateur

Méthode agile : concepts essentiels

Technologia
par Technologia
9 juillet 2021
Technologia
Méthode agile : concepts essentiels

L’approche agile se distingue de la gestion de projet traditionnelle en laissant la possibilité de modifier les requis en cours de développement.

Méthode traditionnelle vs méthode Agile

Avec une approche traditionnelle en cascade, tout est planifié et discuté en amont : le budget, le calendrier et les requis. Le chef de projets part avec ces éléments et ne refait surface qu’au moment de la livraison. Le risque inhérent à une telle approche est de livrer un projet (ou produit) obsolète, car le marché a changé depuis le kick-off. Toutefois tout n’est pas mauvais dans l’approche traditionnelle car elle parfaitement adaptée à certains milieux et elle permet de donner une date fixe de livraison, parfois indispensable.

La gestion de projets agile est donc naturellement née au sein des TI dans le cadre du développement de logiciels, où la possibilité de s’adapter tout au long du processus de développement était essentiel. Il n’y a donc plus de date de livraison fixe, mais plutôt des livraisons régulières (itératives et incrémentales) qui s’inscrivent dans une logique d’amélioration continue.

Caractéristiques de la méthode Agile

On définit des phases de livraison, ou Sprint, dont la durée varie généralement entre 2 et 4 semaines.
Avant chaque début de Sprint l’équipe valide les items du backlog qu’elle s’engage à livrer.
Pendant le sprint, tous les matins l’équipe se réunit pour un rapide bilan (travaux faits la veille, ceux qui seront traités dans la journée et les éventuels enjeux).
À la fin du Sprint, se tient la revue où l’équipe fait la démonstration qu’elle a bien livré ce sur quoi elle s’était engagée.
Suit une rétrospective pour voir comment améliorer les prochains sprints.

On le voit tout de suite, une telle méthode permet d’apporter des changements (ajouter des items, revoir leur priorité) d’un sprint à l’autre et être ainsi plus réactif.

Scrum - étapes

Créer de la valeur

L’idée de mettre en place des processus plus agiles est venue du fait que l’important dans la mise au point d’un produit, est de s’assurer qu’il apporte de la valeur à son utilisateur final. Quel est l’intérêt de passer plusieurs mois à travailler sur un produit pour se rendre compte à la fin qu’il ne répond plus aux attentes ?

Mais la valeur peut aussi profiter aux équipes internes !

Agile cherche donc à apporter de la valeur sur plusieurs niveaux (liste non exhaustive) :

  • La satisfaction du client
  • La coopération au sein des équipes
  • La création de produits opérationnels
  • La simplification des processus
  • Des livraisons et des mises à jour plus rapides et fréquentes

L’équipe Agile 

Elle comporte trois rôles :

  • Le product owner: c’est le donneur d’ordre, celui qui passe commande en quelque sorte. Il définit donc ses attentes de livrables pour son futur produit, en connaissant exactement ce que veut l’utilisateur final (ou le client). C’est lui qui définit les fonctionnalités à développer.
  • L’équipe: composée généralement de moins de dix personnes, avec des profils complémentaires (architectes, analyste, développeur…) et qui va livrer de nouveaux éléments à tous les sprints. En agilité l’objectif est de la rendre la plus autonome possible : elle est la mieux placée pour savoir le volume d’item qu’elle peut traiter en un sprint et leur degré de complexité.
  • Le scrum master: sorte de chef de projet, il s’assure que l’équipe ne perd pas la vision du produit et retire les obstacles de son chemin. Notamment en s’assurant (et en menant) les rencontres matinales quotidiennes. C’est aussi lui qui veille à la vélocité de l’équipe. Le scrum master ne fait pas partie de l’équipe car il peut être amené à gérer plusieurs équipes pour des projets différents.

Agile ou Agiles ?

Il existe en fait plusieurs approches agiles :

  • Scrum (pour des livraisons itératives de logiciels), souvent considéré comme synonyme d’agile, même s’il existe d’autres méthodes.
  • Kanban (au départ pour la gestion des stocks en fonction des besoins des clients et non des disponibilités sur les étagères, afin d’éviter les surplus).
  • XP (pousse à l’extrême certains principes Agile. Adapté aux petites équipes avec des besoins changeants).
  • Lean (éliminer les défauts de fabrication et réduire les coûts pour améliorer la productivité).

L’agilité en réponse à tout ?

Il n’est pas absolument nécessaire de passer à l’agilité !
De nombreuses entreprises vivent très bien avec un modèle hybride qui marie avec bonheur méthode agile et méthode traditionnelle.
Ensuite ce ne sont pas tous les projets qui sont adaptés à une approche agile : si les risques de changements ou d’innovation sont faibles, la méthode en cascade fonctionnera comme un charme. Pareil si vous avez des livrables attendus à date fixe et immuables.

Pour en savoir plus :

Gestion de projets : suivre le cycle de vie d'un projet en mode agile

 

 

 

Contactez-nous

Pour en savoir plus sur nos nouveaux services ou nous parler de vos besoins en développement de compétences, contactez nos spécialistes en formation au 514 380-0380 ou par courriel : formation@technologia.ca.

Articles similaires

Voir tous les articles de blogue