Leadership et pratiques de gestion
Article
Nouvelle
Étude de cas
Portrait de formateur

Les 5 compétences clés que tout (bon) gestionnaire doit maitriser

Technologia
par Technologia
Technologia
Les 5 compétences clés que tout (bon) gestionnaire doit maitriser

Pénurie de main-d’œuvre, incertitudes financières, adaptation au changement technologique rapide, gestion du travail à distance, diversité et inclusion, santé et bien-être des employés et gestion des talents sont autant d’enjeux pour les gestionnaires qui doivent repenser leurs modes de gestion et faire preuve d’adaptabilité. 

Il ne s'agit plus uniquement de diriger et de contrôler, mais d'être capable de mobiliser et inspirer les équipes existantes, d'optimiser leur rendement, et de les fidéliser en donnant du sens à leur contribution. Pour atteindre ces objectifs et naviguer dans cette nouvelle réalité du leadership, il est crucial d'évoluer en tant que gestionnaire et de renforcer ses compétences interpersonnelles. 

Voici 5 compétences clés à acquérir pour une gestion plus humaine, axée sur l'écoute et le développement de relations solides au sein des équipes.

1 – Adoptez un leadership adaptatif 

Il implique la capacité à apprendre, à expérimenter, et à naviguer dans l'incertitude en étant plus agile. Le leadership adaptatif implique trois aspects clés : anticiper, s'adapter et responsabiliser. 

Anticiper

Prévoir les changements à venir et anticiper les tendances futures est crucial. Un exemple concret serait celui de Netflix qui a anticipé la tendance de la consommation de contenu en ligne. Ils ont commencé comme un service de location de DVD par correspondance, mais ont rapidement identifié l'évolution vers le streaming numérique et ont pivoté leur modèle d'entreprise pour s'adapter à cette nouvelle tendance. 

S'adapter 

Apprendre et s'adapter rapidement à ces changements nécessite une mentalité de croissance, où les erreurs sont vues comme des opportunités de s'améliorer et où une culture d'apprentissage continu est favorisée (les employés sont encouragés et soutenus pour développer de nouvelles compétences et connaissances). 

Google, par exemple, a créé une culture d'innovation et d'adaptation en encourageant leurs employés à consacrer 20 % de leur temps à des projets passionnants qui peuvent ne pas être directement liés à leurs responsabilités professionnelles actuelles. Cela a conduit à l'émergence de produits innovants comme Gmail et Google News. 

Se responsabiliser 

Une transparence dans les processus décisionnels et une ouverture aux rétroactions doivent être de mise. Les membres de l'équipe peuvent mieux comprendre comment et pourquoi les décisions sont prises, ce qui leur donne la possibilité de donner leur avis et de contribuer au processus. 

L'entreprise de logiciels Atlassian utilise, par exemple, un processus appelé "Open Company, No Bullshit", où elle encourage une transparence radicale et une communication ouverte. Elle partage régulièrement les mises à jour de l'entreprise avec tous les employés et encourage les rétroactions et les questions. 

2 – Gérez stratégiquement vos talents 

La gestion stratégique des talents et de leurs habiletés est une autre compétence clé. Elle comprend trois volets :

  • Identifier : audit des compétences des employés existants et intégration des techniques d'évaluation des compétences dans ses entretiens d'embauche; 
  • Développer : programmes de développement professionnel – mentorat, formations régulières; 
  • Retenir les talents : système de reconnaissance et de récompense, opportunités d'avancement de carrière et environnement de travail positif et inclusif. 

3 Communiquez efficacement et soyez empathique 

Une communication efficace et empathique est essentielle pour garder les équipes engagées et motivées. Elle implique une écoute active, une expression claire des attentes, et la capacité à comprendre et à répondre aux émotions des membres de l'équipe. Essentiellement, il est nécessaire d'établir une ambiance où les employés sont encouragés à exprimer leurs problèmes. Leur résolution doit se baser sur l'écoute active, l'apport de soutien et la poursuite de solutions partagées. 

4 – Élevez votre capacité à inspirer et à motiver 

La capacité à inspirer et à motiver est cruciale. Un gestionnaire doit pouvoir susciter l'engagement et la motivation de ses équipes, même avec des ressources limitées. Cela passe par une vision claire et partagée, une exemplarité et une reconnaissance du travail bien fait.  
Par exemple, la direction demande à un gestionnaire de réduire drastiquement ses coûts de fonctionnement. Le plus simple serait de couper un poste... au risque de miner le moral de l'équipe et d'augmenter la charge de travail de tous. Au lieu de quoi le gestionnaire peut proposer des alternatives à l'équipe (couper dans les dépenses, reporter les bonus, etc.) qu'il soumet à l'équipe, à la fois pour montrer qu'il a les intérêts de cette dernière à cœur et qu'il est ouvert à des meilleures idées. 

5 Promouvez une culture de l'innovation et de la créativité 

La capacité à innover et à penser de manière créative est cruciale. Le gestionnaire à la responsabilité de trouver une solution à un défi totalement nouveau, ou d'élaborer une méthode novatrice pour répondre à un défi déjà connu. Il doit aussi encourager et soutenir ces compétences au sein de ses équipes. En laissant son équipe exprimer de nouvelles idées, expérimenter et prendre des risques (calculés) tout en valorisant et récompensant la pensée innovante et la résolution créative de problèmes, le gestionnaire les aide à rester compétitives et à se démarquer. 

Imaginons un exemple concret : face à la concurrence, un gestionnaire encourage l'innovation au sein de son équipe. Il met en place des ateliers de remue-méninges, favorise la pensée créative et établit un système de récompenses pour l'innovation. Même si toutes les idées n'aboutissent pas à un produit réussi, il valorise l'effort et l'apprentissage issus de chaque tentative. Ces changements stimulent la créativité de l'équipe, conduisant à des produits innovants qui attirent les consommateurs et permettent à l'entreprise de regagner ses parts de marché. 

Pour conclure 

Face aux nombreux défis liés à l’environnement économique actuel, les gestionnaires doivent évoluer et acquérir de nouvelles compétences pour diriger efficacement leurs équipes. Le leadership adaptatif, la gestion stratégique des talents, la communication empathique et la capacité à inspirer et favoriser l’innovation sont essentiels pour relever ces défis. Il est temps pour les gestionnaires d'investir dans le développement de ces compétences, pour garantir la résilience et le succès de leur équipe.  

Êtes-vous prêt à relever ces défis? 

Pour aller plus loin :

Gestion d'équipe : acquérir les savoir-faire essentiels

 

À lire aussi : 

Identité et mission de l’équipe

"Ne me quitte pas" ou les stratégies pour retenir vos meilleurs talents

De la gestion frustrante à la gestion fructueuse

Gestion d’équipe : Loin des yeux, loin du cœur?

Photo de Andrew Spencer sur Unsplash

Contactez-nous

Pour en savoir plus sur nos nouveaux services ou nous parler de vos besoins en développement de compétences, contactez nos spécialistes en formation au 514 380-0380 ou par courriel : formation@technologia.ca.

Articles similaires

Voir tous les articles de blogue