19 mai 2015

Article

Technologies de l'information

Une réflexion pour en finir avec le mobile

« Il faudrait une version mobile du site. On a 40 % de visites qui proviennent des tablettes ou appareils mobiles. » C’est le type de remarque que j’entends souvent chez certains entrepreneurs. Ils pensent tous qu’une version mobile va sauver leur stratégie Web, s’il y en a une. En fait, la version mobile du site n’est pas un autre univers ni un monde parallèle; il s’agit plutôt d’un contexte de navigation différent pour une même tâche.

Certains entrepreneurs veulent toujours reprendre le même contenu et tenter de l’afficher sur différents écrans – on recense en moyenne 10 types de résolution d’écrans – pour que l’utilisateur ait toute l’information en main. Les utilisateurs de maintenant ne voient pas la différence entre un ordinateur portable, un mobile ou l’écran de leur téléviseur; ils font des requêtes et veulent accéder au contenu ou aux fonctionnalités dont ils ont besoin, peu importe l’appareil. La technologie est un canal, le contenu est le message, et non le contraire. Avant de penser concevoir un site adaptatif, une application mobile, concentrez-vous sur la définition du message que vous voulez transmettre et trouvez l’utilité de vos points de contact que vos utilisateurs rencontrent dans leurs parcours d’utilisation de vos produits et services. Par exemple, demandez-vous quels sont les besoins informationnels pour supporter l’utilisation d’un produit ? Est-ce une tâche complexe ? Dans quel état d’esprit se trouvera l’utilisateur ?

Facile, vous allez me dire. Pas si futile, je vous répondrai. Vous devrez évidemment retravailler l’essentiel de votre contenu, élaguer l’inutile et vous efforcer d’être le plus pertinent possible dans un langage compréhensible pour les utilisateurs. C’est l’étape la plus simple. Le plus difficile sera de le faire passer aux différents propriétaires de contenu à l’interne. Vous devrez aussi rendre universels vos points de service, ce qui signifie laisser tomber des formulaires PDF en repensant, avec votre service juridique ou de conformité, la façon de faire des demandes de services ou de soumettre des informations sans avoir à imprimer et signer un document. Oui, oui, la clientèle de demain (d’ici 3 à 5 ans) aura sûrement une imprimante, mais elle imprimera des objets en plastique. Il est donc temps de changer de vocabulaire : nous ne sommes plus dans une époque où l’on parle du mobile comme une « autre affaire à penser », mais bien dans une vie où la technologie fait partie intégrante du quotidien des gens.

Vous souhaitez en savoir plus ? Retrouvez-moi lors des formations « Utilisation des meilleures tactiques marketing Web » et « Planifier la refonte ou l’optimisation d’un site Web » où le mobile est abordé.

Jean-Sébastien Chouinard est titulaire d’une maîtrise en intelligence d’affaires et d’un baccalauréat en administration des affaires. Il gère et optimise la performance de sites de commerce électronique, de génération de marketing électronique (Lead) et de portails dont plusieurs génèrent un chiffre d’affaires mensuel de plusieurs millions de dollars. Il contribue périodiquement au blogue d’Adviso dont il est stratège en mesure de performance. Il traite des sujets les plus pointus sur le Web analytique et la stratégie Internet.