11 mars 2015

Article

Technologies de l'information

Les 5 secrets d'un bon développeur SharePoint

SharePoint est la plateforme derrière 24 % des intranets au Québec1. Il est d’ailleurs le chef de file devant les solutions développées à l’interne et Lotus Notes. Ce n’est pas surprenant, car la plateforme offre beaucoup plus que la simple gestion de contenu. En se procurant SharePoint, une entreprise pourra aussi bénéficier d’outils de collaboration, de gestion électronique de documents, d’un réseau social d’entreprises et plus encore!

Pour les développeurs, SharePoint est une plateforme moderne et attrayante offrant beaucoup de flexibilité. Mais quels sont les secrets qui permettront à certains de se démarquer ? Étant moi-même un développeur SharePoint, je vous propose mon opinion à ce sujet, laquelle se fonde sur mes nombreuses années d’expérience à utiliser ce produit. Alors, qui est le bon développeur SharePoint ?

1. Il n’aime pas développer

SharePoint est avant tout un progiciel. Le bon développeur SharePoint doit toujours essayer de répondre aux besoins des utilisateurs avec les fonctionnalités natives du produit. Si la créativité est de mise, il est encore plus important d’utiliser ce que SharePoint a dans le ventre! Moins vous personnaliserez SharePoint, plus vous minimiserez les risques de migration vers les versions ultérieures ainsi que les enjeux de performance. Vous serez surpris de découvrir toutes ses fonctionnalités natives, encore faut-il les connaître en profondeur.

2. Il est un utilisateur avancé de SharePoint

Il faut maîtriser SharePoint pour être un bon développeur SharePoint. Ce n’est qu’en maîtrisant le produit que nos personnalisations seront adéquates et, surtout, que nous serons assurés qu’elles étaient vraiment nécessaires. On ne voudrait surtout pas réinventer la roue!

3. Il respecte la nature de SharePoint

Un collègue m’a déjà dit : « Ce n’est pas parce qu’on peut le développer pour SharePoint qu’il faut le développer pour SharePoint ». Ce collègue ne le sait probablement pas, mais il a influencé mon approche lorsque je personnalise SharePoint à tout jamais. Ce que vous développez pour SharePoint doit sembler naturel, natif à la plateforme. Connaissez les bons points d’ancrage à votre disposition (ruban, menus contextuels, fonctionnalités, etc.).

SharePoint est un gestionnaire de contenu pour votre site Web ou votre intranet. Il est une excellente voûte documentaire permettant de protéger le patrimoine informationnel de votre entreprise. Il est une plateforme de collaboration exemplaire offrant à vos employés un gain de productivité. En revanche, il n’est peut-être pas l’outil adéquat pour transmettre des cartes d’anniversaire, même s’il pourrait le faire!

Autre point important : SharePoint n’est pas un substitut à une base de données relationnelle. Certes, une liste SharePoint s’apparente à la structure de tables d’une base de données, mais, si vous commencez à avoir des dépendances fortes entre plusieurs listes, inquiétez-vous! La notion de relations existe, mais il ne doit pas servir à héberger ni à structurer les données d’un autre système.

4. Il connaît les bonnes pratiques

Être un bon développeur SharePoint, ce n’est pas simplement maîtriser C# ou VB.Net. Enfreindre de bonnes pratiques avec SharePoint pourrait causer des enjeux de performance graves. En fait, la grande majorité des instabilités de la plateforme est due à des personnalisations. Vous ne voudriez sûrement pas être le responsable de la non-disponibilité de la voûte documentaire de votre entreprise.

5. Il connaît les outils et applications tiers disponibles

Relativement au premier point, le bon développeur SharePoint voudra éviter de maintenir du code source. SharePoint est un produit mature et la plupart de ses lacunes plus communes ont été comblées par des produits tiers, que ce soit des « WebParts », outils applicatifs, fonctionnalités ou autres. Il sera fort probablement plus rentable pour votre entreprise (et meilleur pour votre bien-être) de vous procurer un tel produit plutôt que d’entreprendre vous-même une personnalisation et d’en effectuer sa maintenance.

6. BONUS! Il est polyvalent

Plusieurs outils sont à votre disposition afin de personnaliser SharePoint, dont SharePoint Designer et bien sûr Visual Studio ainsi que de nombreuses technologies, dont : .Net, JavaScript, HTML5 et le XSL.

Afin de libérer votre créativité et de vous démarquer du lot, vous devrez, ni plus ni moins, les maîtriser tous!

Si vous voulez en savoir davantage sur le développement SharePoint, je vous invite à suivre le cours MS539 – Introduction au développement SharePoint, lequel vous enseignera différentes façons de personnaliser ce produit. Bon développement!

1 CEFRIO - Les Intranets et leur écosystème, 28 août 2014

Benoit Champagne est conseiller SharePoint chez Victrix depuis 2011. Il développe avec la plateforme SharePoint depuis 2007 et la plateforme Microsoft.Net depuis ses tout débuts en 2001. Il a eu la chance de participer aux plus gros projets SharePoint au Québec dans les domaines financier et gouvernemental. Benoit adore partager son expertise et ainsi, il gère et encadre régulièrement des équipes de développeurs SharePoint lors de ses mandats. Il a aussi été invité spécial à l’UQTR (Université du Québec à Trois-Rivières) à plusieurs reprises dans le cadre d’un cours au baccalauréat en informatique.