12 juin 2017

Article

Technologies de l'information

Formation : l’apprentissage mixte est devenu incontournable!

Il y a de cela à peine quelques années, on se demandait si un projet de formation devait se dérouler en salle ou en ligne. Nos préoccupations d'aujourd’hui ont bien changé. La réalité de l’apprentissage et du développement en milieu organisationnel a fait éclater cette dualité, et ce, sans qu’on s’en rende tout à fait compte.

Qu’est-ce qu’un programme d’apprentissage mixte?

On s’inscrit à un cours qui se donnera dans 3 semaines et on nous donne accès à des exercices préliminaires, à des aides à la tâche, à un groupe de discussion qui traite des enjeux et des cas exceptionnels pour faciliter le transfert en contexte de travail : c’est de l’apprentissage mixte.

On s’inscrit à un cours en ligne et on peut clavarder avec un coach; notre gestionnaire présente le projet dans une réunion d’équipe et nous informe qu’il recueillera nos avis et impressions lors de la prochaine rencontre dans 2 semaines : c’est de l’apprentissage mixte.

Lors d’une grande étude menée en 2012 et publiée en 2013, portant sur les points communs de la conduite de projets en modalités d’apprentissage mixte (plus de 200 projets dans 188 organisations, dont quelques projets du Québec), Chapman Alliance a recensé non pas 3, 5 ou 10 combinaisons différentes, mais plus d’une cinquantaine de recettes et de combinaisons variées d’apprentissage mixte. Son analyse concluait qu’il n’y avait pas tout simplement pas de recettes types!

Qu’est-ce que l’apprentissage mixte? | Technologia

Faut-il s’étonner que le cours de gestion de projets de formation de Technologia s’appelle depuis plus de 4 ans « Gestion de projets de développement e-learning et de solutions d’apprentissage mixte*»? Ou qu’il soit mis à jour chaque année (avec des adaptations lors de chaque diffusion) pour tenir compte des technologies qui évoluent constamment?

Au nombre des mises à jour récentes, les thématiques suivantes sont maintenant couvertes dans ce cours :

  • Impacts du besoin de concevoir des contenus en ligne pour une performance adaptative (responsive) optimale sur les tablettes et les téléphones intelligents;
  • Nouvelles envergures types (à la baisse) de développement des projets (économies) au fur et à mesure que l’apprentissage mixte s’implante;
  • Prise en main de ce type de projets par les PME, les associations et les unités d’affaires qui n’ont pas nécessairement les moyens centralisés des grandes organisations, car l’apprentissage mixte rend de plus en plus accessibles toutes ces modalités de la formation au plus grand nombre (nous accompagnons des projets en ce moment pour des clientèles aussi petites que 50 apprenants et des budgets qui disqualifiaient l’apprentissage en ligne il n’y a pas très longtemps).

Chez Technologia, par exemple, on voit s’accroître la demande pour des contenus en ligne à un rythme soutenu, et ce, en même temps que son catalogue de formations en salle s’appuie de plus en plus sur une offre bientôt équivalente en classes virtuelles. Les formateurs de Technologia ne sont pas les seuls à s’approprier ces technologies et leurs principes pédagogiques : c’est tout le secteur de la formation qui vit ces grandes transformations!

Dans un monde où il est possible de démarrer un parcours d’apprentissage dans le métro sur son téléphone, de le poursuivre à son poste dans la journée, de participer à un atelier en classe virtuelle avec quelques collègues ou un coach, et de réussir une simulation qui confirme le succès d’un cours, dans ce monde-là, l’apprentissage mixte mérite notre pleine attention. Comme plusieurs analystes l’avaient prévu, bientôt on ne parlera plus de formation en ligne ou traditionnelle, mais de formation, tout simplement. On se rappellera, amusés, le temps où il existait deux catégories de formation, et cette transition sur deux décennies, un épisode somme toute très bref, mais riche d’anecdotes juteuses, crémeuses ou traditionnelles!

Vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet? Découvrez les formations sur le e-learning offertes chez Technologia.


* Notons que l’analyse de Chapman Alliance est partagée intégralement lors de ce cours et que des cas permettent d’en saisir la portée.

François Ronaï est un pionnier du e-learning au Québec, il accompagne les organisations dans l'élaboration de stratégies de formation depuis plus de 20 ans. À la Faculté des sciences de l'administration de l'Université Laval, François est expert-praticien et supporte la création des cours du microprogramme de deuxième cycle en gestion des connaissances et E-Formation en entreprise.