1 décembre 2010

Article

Capital humain et gestion

Rédaction de courriels en anglais : Formuler une demande en toute politesse

Please? Could you? Would you? Would it be possible? It would be appreciated. Could you please?

Quelle expression est idéale dans un courriel ? La plus polie ? Voici un aperçu des expressions les plus couramment utilisées, dans l’ordre, du plus informel au plus formel.

Rédaction en anglais

    La formule la plus neutre (qui s’applique donc dans la plupart des situations) est please, utilisée de la façon suivante :

    Please send the document by Friday.

    La formule would it be possible for you doit être réservée pour les situations délicates où nous voulons éviter d’imposer une action à quelqu’un. Disons que c’est l’équivalent de mettre des gants blancs, une action loin d’être nécessaire dans chaque courriel.

    Attention aux expressions à double sens

    Est-ce qu’il vous arrive d’utiliser une des expressions suivantes afin de formuler une demande à votre interlocuteur ?

    It would be appreciated if you could send the document by Friday.

    Could you please send the document by Friday ?

    Sachez que ceci peut s’avérer une pratique dangereuse ! L’utilisation des expressions It would be appreciated et could you please (ou would you please) peut être trompeur pour les gens dont l’anglais est la langue seconde. Certes, ces expressions peuvent être polies dans certains cas. Mais, saviez-vous qu’elles sont souvent utilisées afin de signaler au lecteur que ceci n’est pas la première fois que nous faisons la demande et que nous sommes, en réalité, EXASPÉRÉS ? En conversation, le langage corporel et le ton de la voix nous permettent de saisir l’intention. Dans les courriels, votre interlocuteur interprétera le message selon son humeur.

    Est-ce possible d’être trop poli ?

    Absolument. D’ailleurs, il y a une tendance chez les francophones d’inclure trop de formules telles que please, thank you, it would be appreciated, etc. dans leurs courriels. Le résultat ? Le message manque de sincérité. De plus, on peut se méfier de vous !

    La règle d’or ? Une limite de 2 formules de ce genre par courriel (une seule formule pour les courriels très courts).

    Pour en savoir plus sur les formules qui sont à proscrire ou à éviter, inscrivez-vous au cours Rédaction d’affaires efficace en anglais (CM108).

    Annie Booth. Après des études de deuxième cycle en traduction à l’Université Concordia, Annie a fondé GoGlobal Inc., une entreprise qui propose un large éventail de services, incluant la traduction du français vers l’anglais, la révision, l’édition ainsi que la rédaction. En plus de mener de front sa compagnie, Annie aime partager ses connaissances et sa passion pour la langue anglaise.