28 février 2014

Article

Capital humain et gestion

Le stress, un ami qui vous veut du bien!

Qu’est-ce que le stress ?

Le stress est tout simplement une réaction de notre organisme qui a pour but de mobiliser notre corps pour qu’il s’adapte aux changements de notre environnement. Il le fait en focalisant notre champ visuel sur la menace et en envoyant l’énergie nécessaire dans nos bras pour se battre et dans nos jambes pour fuir.

Nous sommes génétiquement programmés pour nous adapter aux menaces physiques de notre environnement, par exemple un animal dangereux, une attaque, un incendie, etc. C’est donc grâce au stress que l’espèce humaine est toujours en vie.

Connaître les menaces de notre environnement

Le problème c’est qu’aujourd’hui les menaces de notre environnement sont surtout psychologiques :

  • Pression du temps
  • Pression financière
  • De performance ou encore relationnelle

Et pour plusieurs d’entre nous, elles ne nous laissent aucun répit! Devant ces menaces, il va de soi qu’on ne peut pas se battre avec nos bras ou encore fuir avec nos jambes! Imaginez-vous donner un coup de poing à quelqu’un qui vous fait une critique ou encore prendre la fuite devant votre patron qui vous donne encore autre chose à faire!

Les signes et symptômes du stress 

Nous avons donc changé notre façon de nous battre et de fuir. Nous devenons impatient, voir même agressif en paroles ou dans notre attitude, nous sommes « bête », « sec » ou brusque… souvent envers ceux qui ne sont pas concernés! Nous fuyons en évitant ce qui nous stresse, en nous isolant, en nous coupant de nos émotions, en surconsommant alcool, drogues, nourriture, etc.

Nous réglons rarement les causes de stress. Elles s’ajoutent les unes aux autres et on finit par ne plus se comprendre nous-mêmes. On est sur le pilote automatique, on ne sait plus ce qui nous frustre ni ce qu’on fuit : on survit.

En résumé, nous faisons beaucoup de choses pour réduire le stress, mais très peu pour le contrôler. On fait ce qu’on peut pour décompresser jusqu’à la prochaine fin de semaine, le prochain long congé ou les prochaines vacances… on s’accroche à ces trêves comme à une bouée de sauvetage puis on revient dans notre routine et on recommence!  Ainsi va la vie jusqu’à ce que…

Reconnaître les 3 phases du stress

Le stress comporte trois phases :

  1. Alarme : c’est l’évènement qui nous déstabilise.

  2. Résistance : incapable de trouver une stratégie d’adaptation, notre corps puise dans les réserves de notre organisme. C’est une période critique pendant laquelle on se dit :
    - Qu’est-ce qui m’arrive, j’en ai vu d’autres, je suis plus fort que ça!
    - C’est un coup à donner!  Je vais finir par voir la lumière au bout du tunnel!

  3. Épuisement : finalement, nous épuisons nos réserves et là on se dit :
    - Je n’en peux plus, je suis épuisé!
    - La seule lumière que je vais voir, c’est la lumière du train qui va me passer dessus!

Mais d’où vient « cet ami »?

Le stress a deux principales sources :

  1. La perception :
    - Êtes-vous du genre à voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ?
    - Voyez-vous les évènements comme un problème ou comme une opportunité ?
    - Le mauvais stress vient de la tendance à voir les événements comme des problèmes plutôt que comme des opportunités et des occasions d’apprentissage. On subit, on se sent piégé, on perd le contrôle!

  2. La communication :
    - Nous savons parler, mais très peu savent communiquer. Communiquer dans le sens de s’exprimer pour se faire comprendre et écouter pour comprendre les autres.
    - Pourquoi ? Parce que souvent on ne se comprend pas soi-même… comment voulez-vous que les autres nous comprennent ?
    - Ou encore on est tellement pressé par le temps et convaincu d’avoir raison qu’on entend, mais qu’on n’écoute pas.
    - Ou alors nous ne savons pas comment dire ce que nous voulons dire… alors on se tait, ou ça sort tout croche… et après on s’en veut et on se crée plus de stress…

En quoi cet « ami » me veut du bien ?

Prenons cette comparaison : des lumières s’allument sur le tableau de bord de votre voiture pour attirer votre attention sur certaines situations. Ce sont des indicateurs et vous vous en occupez.

C’est la même chose avec votre corps. Le stress vous signale une nouvelle situation à laquelle il faut prêter attention pour agir en conséquence. C’est aussi un indicateur.

N’est-ce pas ce qu’on s’attend d’un ami ?

Avez-vous remarqué que les vrais amis ne nous lâchent jamais ? C’est pareil avec le stress. Tant que la situation ne sera pas réglée, il ne vous lâchera pas.

Quoi faire alors ?

Principalement quatre choses :

  1. Comprendre la physiologie du stress pour contrôler vos hormones de stress et de bien-être.
  2. Transformer vos émotions pour vous mettre au neutre émotivement et être en pleine possession de vos moyens en tout temps, sur demande.
  3. Transformer vos pensées pour changer votre perception des événements.
  4. Développer votre aisance à communiquer avec authenticité et intégrité.

Quand commencer ?

Dès que vous en aurez assez d’être stressé, que vous voudrez mettre la switch à off (votre hamster) ou que la nuit, au lieu de régler des problèmes et de tenir des réunions, vous voudrez juste dormir d’un sommeil réparateur et vous réveiller plein d’énergie.

Vous souhaitez apprendre à mieux gérer votre stress ? Retrouvez-moi lors d’une prochaine formation sur la gestion du stress proposée chez Technologia.

Découvrez également l’intégralité des formations en développement de ses ressources personnelles chez Technologia.

© Sylvie Boisvert, tous droits réservés.

Sylvie Boisvert est formée en gestion du stress et des émotions auprès du HeartMath Institute en Californie. Elle possède une formation en administration des affaires et en coaching d’affaires. De plus, elle est coach professionnelle certifié en programmation neuro linguistique (PNL), et termine présentement le cursus d’enseignante certifiée en PNL. Sylvie combine plus de 25 ans de développement personnel et professionnel.