10 mars 2014

Article

Capital humain et gestion

Le point-virgule, ce mal-aimé de la ponctuation

Il semble que le point-virgule soit en voie de disparition. En effet, la tendance actuelle est à l’emploi de phrases courtes. Pourtant, le point-virgule est un instrument de précision dont il suffit de connaître le mode d'emploi.  

Nous en sommes venus à accepter l'utilisation du point-virgule comme se situant quelque part entre une virgule et un point. Le point-virgule s’utilise lorsque le deux-points ou une virgule n’est qu’à moitié approprié. Il permet d'écrire des phrases de différentes longueurs ou rythmées et aide à relier des idées subtilement semblables. Il lie, plus qu’il ne sépare, deux propositions.

Mode d’emploi pour savoir quand l’utiliser

Accentuez une relation

Utilisez le point-virgule lorsque vous souhaitez créer ou accentuer une relation généralement égale ou même d'interdépendance entre deux choses. Notez la relation d'interdépendance des deux parties de phrases liées par le point-virgule dans cet exemple :

  • Il n’y a pas d’espace avant le point-virgule; il est collé au texte.

Joindre deux phrases complètes en une seule lors d’une relation subtile

Un point-virgule est utilisé pour joindre deux phrases complètes en une seule phrase pour indiquer une relation subtile, une relation logique, ou une signification liée. Il peut même rejoindre deux clauses indépendantes qui sont trop étroitement liées pour être séparées par un point sans avoir à utiliser un mot de liaison comme « et » ou « mais ». Dans les deux cas, le point-virgule s'utilise toujours en milieu de phrase et n'est jamais suivi d'une majuscule.

Exemple :

  • J'ai pu vivre cette expérience avec quelqu'un de mon âge et qui se trouve au même stade de formation que moi; c'est quelque chose dont j'avais besoin.

Dans les exemples ci-dessus, si un point ou une virgule était utilisé à la place d'un point-virgule, l'effet équilibré serait diminué.

Joindre deux phrases complètes en une seule phrase lors de l’utilisation d’un adverbe

Un point-virgule est utilisé pour joindre deux phrases complètes en une seule phrase où la deuxième phrase commence par un adverbe conjonctif tel que «toutefois», « cependant », « en conséquence », « par conséquent » ou « à la place », etc.

Exemple :

  • Ces questions deviennent encore moins attrayantes lorsque quelque chose ne fonctionne pas; si nous pouvons aborder ce travail de manière positive, nous adopterons une attitude calme et tranquille.

Le point-virgule et l’énumération 

On emploie souvent le point-virgule pour séparer les différents éléments d'une énumération introduite par un deux-points, que cette énumération soit horizontale ou verticale.

Exemples d'une énumération verticale :

Acheter à l'épicerie :

  • 3 oranges;
  • 2 pamplemousses;
  • 4 citrons.

Le conférencier abordera trois sujets :

  • l'utilisation d'Internet à domicile;
  • l'utilisation d'Internet au travail;
  • l'utilisation d'Internet à des fins personnelles au travail.

Le dernier élément énuméré dans une telle liste se termine par un point.

Évitez d’utiliser le point-virgule dans les listes verticales

Malgré ce qui précède, il est préférable de ne pas employer le point-virgule dans les listes verticales. Il attire l’attention du lecteur inutilement, surtout lorsqu’il s’agit d’une présentation PowerPoint, d’une instruction ou d’un site web.

Pour comparer, reprenons les mêmes exemples d'une énumération verticale, mais sans points-virgules:

Acheter à l'épicerie :

  • 3 oranges
  • 2 pamplemousses
  • 4 citrons

Le conférencier abordera trois sujets :

  • l'utilisation d'Internet à domicile
  • l'utilisation d'Internet au travail
  • l'utilisation d'Internet à des fins personnelles au travail

Le lecteur sera plus porté à lire le texte au lieu de sauter par-dessus.

Autre manière d’employer le point-virgule

On peut aussi employer le point-virgule pour séparer les éléments d'une énumération horizontale. Le point-virgule est inséré entre les éléments d'une liste ou d'une série et ce, peu importe le nombre d’éléments.

Exemple d’une énumération horizontale :

  • Le conférencier abordera trois sujets : l'utilisation d'Internet à domicile; l'utilisation d'Internet au travail; et l'utilisation d'Internet à des fins personnelles au travail.

Les points-virgules dans ce genre de phrases aident le lecteur à comprendre tous les groupes et donc le sens des listes et des séries. Tous les articles et les idées sont correctement séparés à l'aide de points-virgules.  L’énumération horizontale se prête particulièrement bien aux documents académiques, études scientifiques ou documents légaux, tels qu’ententes et contrats.

Vues critiques sur le point-virgule

Si une fonction de grammaire exige une explication ... ce n'est pas la peine de l’utiliser. Si je l’utilise, quelqu'un pourrait sortir de la «transe de vente », perdre sa concentration et arrêter de lire ... même pour une fraction de seconde. Cela pourrait me coûter une vente ou un lecteur.

Le point-virgule surcharge inutilement le texte et nuit au repérage de données lors de la lecture. À l’inverse, si  vous voulez, par exemple, tenter qu’une provision passe inaperçue dans un contrat ou une entente, insérez-la  au milieu d’un grand bloc paragraphe à la suite d’un point-virgule!  

Pour citer l’auteur Kurt Vonnegut: « N’utilisez pas les points-virgules […], tout ce qu'ils font est démontrer que vous avez été à l'université. ». Effectivement, de nombreux auteurs estiment qu'il s'agit d'un signe de ponctuation sophistiqué; lorsqu’utilisé avec compétence et aplomb, le point-virgule donne une qualité admirable à l'écriture et attire l’attention du lecteur.

Dans un autre ordre d’idées, le point-virgule semble pourtant plus populaire que jamais. Depuis qu’il s’est réuni avec un tiret et une parenthèse pour créer l’émoticône du clin d’œil, pouvons-nous vraiment affirmer qu’il est en voie de disparition?  ;-)

Source : Banque de dépannage linguistique – Office québécois de la langue française

Vous souhaitez en apprendre plus  sur la rédaction ? Retrouvez-moi lors de ma prochaine formation d’introduction à la rédaction technique chez Technologia.

Découvrez également l’ensemble des formations en communication et rédaction chez Technologia.

Nadine Ménard a œuvré en milieu corporatif pendant plus de dix années, notamment pour la SGF, KPMG et la Sun Life, pour ensuite gérer une PME en services linguistiques et agir à titre de formatrice, conférencière et coach en entreprise. Elle a formé plusieurs centaines de personnes et animé plus de cinquante ateliers publics et en entreprise portant sur la performance et la croissance.