5 mai 2014

Article

Capital humain et gestion

La gestion des processus d’affaires : l’excellence opérationnelle au service des entreprises

La situation économique exigeante des dernières années oblige les entreprises à réévaluer constamment leurs stratégies commerciales et leurs processus d’affaires afin d’accroître leur compétitivité. Ces efforts s’inscrivent dans une quête incessante de l’excellence. Et c’est l’excellence opérationnelle qui permet d’atteindre les objectifs de réduction des coûts d’une entreprise et d’améliorer la productivité.

Les défis à surmonter pour atteindre l’excellence opérationnelle

Mais pour atteindre cette excellence opérationnelle, de nombreux défis doivent être surmontés, dont ceux reliés aux nouvelles technologies. Les gestionnaires d’aujourd’hui sont sollicités de toutes parts pour s’adapter à l’utilisation efficace des réseaux sociaux ou de l’Internet et pour répondre aux demandes reliées à la mobilité. On cherche à identifier les technologies pertinentes et ensuite à déterminer comment les utiliser comme des outils stratégiques susceptibles de dégager un avantage concurrentiel.

Les réponses doivent être promptes, ciblées et…justifiées, car les retours sur l’investissement (RSI) des projets TI, à défaut de bien comprendre leurs rôles au chapitre de la compétitivité, sont parfois difficiles à démontrer. En même temps, dans un monde 24/7/365, les pannes informatiques peuvent entraîner de lourdes pertes pour l’entreprise, tant au niveau monétaire qu’au niveau de sa crédibilité. Mais des solutions existent.

La gestion des processus d’affaires (GPA) comme solution

La gestion des processus d’affaires (GPA) est une approche efficace pour répondre aux enjeux et aux complexités liés à l’utilisation des solutions technologiques. Elle consiste à segmenter les fonctions d’affaires d’une entreprise et à les analyser séquentiellement. Cela permet de mieux déceler les anomalies dans les processus et d’en évaluer les impacts. Celles-ci peuvent se traduire en délais, en attentes, en double ou triple saisies d’information, etc. Elles engendrent des coûts injustifiés, une expérience client réduite, des profits moindres. À terme, la GPA permet d’apporter les changements adéquats afin de corriger les causes des anomalies.

La GPA est une façon efficace de comprendre le fonctionnement global d’une entreprise et peut donc contribuer fortement à l’atteinte de plusieurs objectifs :

  • L’amélioration du service à la clientèle
  • La détermination précise des RSI
  • La minimisation des coûts
  • Ou encore la diminution du cycle de développement des produits

Aller plus loin avec la gestion des processus d’affaires (GPA)

Mais la GPA est bien plus qu’une simple cartographie des activités d’une entreprise. Elle permet de capturer, d’analyser, de mesurer, de partager et d’améliorer les connaissances opérationnelles fondamentales d’une entreprise. Elle joue donc le rôle de fil conducteur pour l’intégration de la gouvernance et de la gestion du changement dans les différents processus de l’entreprise. Les gestionnaires peuvent ainsi prendre des décisions éclairées sur l’amélioration des processus opérationnels en s’appuyant sur des analyses pertinentes. Il devient alors beaucoup plus facile et justifié de déployer de nouvelles technologies et d’en tirer les bénéfices attendus.

Dans un prochain article, j’aborderais l’impact des changements des processus sur l’organisation.

Pour conclure

Pour en savoir davantage sur ce sujet, retrouvez-moi lors de la formation « Mieux comprendre les systèmes de gestion intégrés (SGI / ERP) », nous aborderons le travail à effectuer lors de la sélection et l’implantation d’un ERP qui est notamment de revoir l’ensemble des processus d’affaires de l’entreprise afin de déterminer et de choisir le bon système dont une entreprise a besoin.

N.B. GPA est une traduction libre de l’acronyme «BPM» qui signifie «Business Process Management».

© Jean Pinsonneault, tous droits réservés.

Jean Pinsonneault est le président de Technologia Conseil, compagnie sœur de Technologia Formation. Il se spécialise dans la sélection et l’implantation de Systèmes de Gestion Intégrée « ERP » et les Systèmes de Gestion des Relations Clients « CRM ». Tout en conservant une complète impartialité face aux fournisseurs de logiciel, lui et son équipe de conseillers, a aidé plus d'une centaine de PME dans leurs choix technologiques et les a guidés dans la mise sur pied de leurs projets.