L’Anglais et le Français sont deux langues vraiment différentes. En effet, tandis que le Français est ce que l’on appelle une langue syllabique, l’Anglais est une langue accentuée. Ce qui veut dire qu’en Français, les personnes parlent avec peu de rythme. en Anglais, on mettra l’accent uniquement sur certains mots de la phrase et on passera sur certains mots rapidement.

Lire la suite

16 avril 2018

Article

Capital humain et gestion

Jetez-vous de l’huile sur le feu ?

Par Sylvie Boisvert

Eckhart Tollé, auteur du livre « Le pouvoir du moment présent » soutient que, pour la plupart des gens, même si leurs problèmes seraient tous réglés du jour au lendemain, ils recréeraient exactement les mêmes situations en l’espace de quelques mois. Pourquoi ? Parce qu’ils ont gardé les mêmes attitudes. Voilà de quoi réfléchir !

Lire la suite

5 février 2018

Article

Capital humain et gestion

Qu'est-ce que la glossophobie et comment la vaincre?

Par Evelyn de Blois

Le terme glossophobie désigne la peur de parler en public, et pour certaines personnes, un public peut être composé de seulement 2 personnes. Dale Carnegie, sommité mondiale de l’art oratoire, disait : « Dans l’art de parler en public, comme dans tout art, il y a quelques principes et beaucoup de techniques ». Winston Churchill, quant à lui, se plaisait à dire que tout discours improvisé avait été répété au moins trois fois.

Lire la suite

15 mai 2017

Article

Capital humain et gestion

La communication, une source de stress?

Par Sylvie Boisvert

Dites-moi, sur une échelle de 1 à 10, quel est votre niveau d’aisance : pour demander à une personne de répondre à vos besoins? Pour décliner une demande? Pour négocier votre salaire? Ou encore pour donner une rétroaction négative? Ressentez-vous de l’inconfort? Eh bien, vous n’êtes pas seul! La première source de stress reconnue par les experts concerne la communication. Pourquoi en est-il ainsi, selon vous?

Lire la suite

18 avril 2017

Article

Capital humain et gestion

La rétention et la fidélisation des talents

Par Evelyn de Blois

Nous sommes à l’ère de la vitesse, les temps changent; les façons de travailler et les travailleurs aussi! Ce qui était la norme il y a 50 ans ne l’est plus du tout aujourd’hui. Les départs massifs des boomers à la retraite, les postes de plus en plus exigeants et l’utilisation massive des technologies de l’information ont radicalement transformé les attentes vis-à-vis du travailleur. Avant, le travailleur vendait son temps à l’heure en échange d’un salaire. Aujourd’hui, le travailleur vend des résultats.

Lire la suite