17 octobre 2016

Article

Capital humain et gestion

Antidote 9 : quoi de neuf ?

La rumeur courait depuis quelques années déjà : un Antidote en anglais se mijotait dans les chaudrons de Druide informatique. L’excitation chez les fervents de langue culmina en novembre 2015 avec la sortie tant attendue du fameux remède à tous nos mots, même ceux dans la langue de Shakespeare.

Étant moi-même une fanatique du logiciel (pas un jour ne s’écoule sans que j’utilise son correcteur ou consulte ses dictionnaires, que ce soit à la maison ou lors de mes formations), je n’ai pas attendu avant de boire la potion. Après plusieurs mois d’utilisation, j’ose maintenant me mouiller : non seulement j’évaluerai dans ce billet quelques grands aspects d’Antidote 9, mais aussi j’offrirai dorénavant la formation d’un jour « Antidote 9 » chez Technologia.

Nouveautés dans le correcteur

Antidote 9 claironne l’introduction d’un nouveau volet de correction, soit celui du « Style ». Or, le volet en question existait déjà dans les versions antérieures, sauf qu’il était imbriqué dans le prisme « Révision ». Pour ma part, même si je préférais les options de filtres offertes avec l’ancien volet, je salue l’initiative d’avoir rendu cet outil plus visible, donc plus accessible, en le faisant monter dans le prisme de « Correction ». Ce volet repère visuellement les répétitions, tournures lourdes et faiblesses de vocabulaire.


Antidote_9_volet_correction

Autre nouveauté : les ruptures syntaxiques ne sont plus notées par le serpentin vertical orangé, mais par un soulignement grisé. Personnellement, je trouve dommage de changer les conventions lorsqu’elles fonctionnent. Aussi, d’après mes différents tests, j’observe que ce type de détections fonctionne moins bien qu’avec les versions passées. Une question de programmation, j’imagine, mais je ne doute pas que Druide corrigera ces lacunes au fil de ses mises à jour.

Une navigation améliorée dans les guides

Voilà une amélioration importante par rapport aux versions passées : non seulement le panneau des guides à gauche ne disparaît plus lors des recherches, mais Druide a ajouté à sa droite un panneau supplémentaire qui pointe la localisation de l’article choisi (en surligné grisé). Cette présentation nous permet de voir le contenu en contexte, dans sa vaste arborescence : thèmes, sous-thèmes et articles.

Antidote_9

Un module en anglais complet (correcteur, dictionnaires et guides)

C’est sans aucun doute la nouveauté qui en faisait saliver plus d’un. Et je ne crois pas me tromper en affirmant que Druide a tenu ses promesses : les utilisateurs dont l’anglais n’est pas la langue maternelle l’adorent ! (Anglophones de langue maternelle, j’aimerais bien connaître votre avis si vous l’employez.) Les réglages du correcteur s’ajustent en fonction, entre autres, de votre aisance en anglais et de la variété nationale que vous employez (anglais canadien, américain ou britannique). Du côté des dictionnaires, vous aimerez particulièrement celui des « Combinations », qui vous aidera à trouver la cooccurrence parfaite en contexte.

Antidote_9

Quant aux dix guides, ils comportent plusieurs centaines d’articles sur les difficultés et les pratiques de rédaction propres à la langue anglaise. Seul bémol : bien qu’ils soient supposément destinés aux utilisateurs tant francophones qu’anglophones, ces articles sont rédigés exclusivement en anglais, donc vaut mieux avoir de solides bases en anglais pour les consulter.

Des pouvoirs tout neufs

Bref, presque un an après sa sortie et quelques mises à jour nécessaires, je me réjouis sincèrement de mes pouvoirs tout neufs conférés par Antidote 9. Ma seule vraie déception (et je ne peux la passer sous silence) fut de constater que les dictionnaires français et anglais ne constituaient pas un dictionnaire bilingue de traduction : par exemple, si vous cherchez l’équivalent anglais du nom féminin « aurore », vous ne trouverez pas « dawn » en cliquant sur l’onglet « Anglais ». Mon nez me dit que le druide est à concocter une formule salvatrice pour sa potion #10 !

Faites-moi part de vos commentaires par courriel à genevieve.bibeau@gmail.com et joignez-vous à moi lors de mes prochaines formations en rédaction française chez Technologia !

Formée en linguistique, Geneviève Bibeau est rédactrice, réviseure et formatrice depuis plus de dix ans. Passionnée par la langue française, elle l’est tout autant par la transmission des connaissances. Son leitmotiv : donner aux gens la confiance et les outils nécessaires pour bien écrire en français.