5 février 2018

Article

Capital humain et gestion

Qu'est-ce que la glossophobie et comment la vaincre?

3 personnes sur 4 ont peur de prendre la parole en public*. En faites-vous partie?

*Statistiques du National Institute of Mental Health, 3 septembre 2016.

Le terme glossophobie désigne la peur de parler en public, et pour certaines personnes, un public peut être composé de seulement 2 personnes. Dale Carnegie, sommité mondiale de l’art oratoire, disait: « Dans l’art de parler en public, comme dans tout art, il y a quelques principes et beaucoup de techniques ». Winston Churchill, quant à lui, se plaisait à dire que tout discours improvisé avait été répété au moins trois fois.

Comment parler en public sans stress?

Mais que faut-il donc à une personne pour devenir un orateur efficace et prendre la parole aisément? Ce sont environ 5 % de talent et 95 % de techniques, dont beaucoup de répétitions, qui donneront à l’orateur des ailes pour parler en public avec maîtrise et aisance.

Des conseils en quatre étapes pour réussir sa prise de parole en public:

  1. PRÉPARATION
DU CONTENU
  • Le but de la présentation:
    Quel est le message principal que je veux que mon auditoire retienne?
  • La structure de la présentation:
    Introduction « choc » : l’introduction doit capter l’intérêt de l’auditoire dès les premières minutes;
    Corps de la présentation;
    Période de questions;
    Conclusion;

DU CONTENANT

Nous préparons le contenu, mais oublions souvent de préparer le contenant. Cette étape de préparation est cruciale. Comme les artistes qui créent leur bulle avant d’entrer en scène, l’orateur doit aussi se préparer, tant mentalement que physiquement, à donner une performance.

  • Préparation physique:
    Dormez de 7 à 8 heures;
    Buvez beaucoup d’eau;
    Évitez de boire trop de café et de l’alcool la veille d’une présentation (cela assèche les cordes vocales);
  • Préparation mentale:
    Orientez vos pensées sur vos forces au lieu de ressasser les points à améliorer;
    Arrêtez les scénarios catastrophes;
    Utilisez des techniques de détente pour gérer la nervosité;

  1. COMMUNICATION

VERBALE

  • Faites préciser les perceptions, car les mots ne veulent pas dire la même chose pour tout le monde.
  • Vulgarisez l’information pour être compris de tous.
  • Modulez votre voix en utilisant différentes tonalités pour donner de la vie et de la passion à vos présentations.
  • « Je dois croire en ce que je dis sinon mon message ne passera pas. »

NON VERBALE

Vous avez déjà expérimenté l’effet d’une première impression. Même si vous ne vous sentez pas très à l’aise, vous avez le pouvoir de donner cette bonne première impression en affichant une allure décontractée et confiante. C’est ce que les gens retiendront.
  • Établissez le contact avec les gens en les regardant dans les yeux.
  • Gardez vos mains hors de vos poches. Prenez soin d’enlever de vos poches les clés et la monnaie.
  • Bougez! Un corps qui ne bouge pas démontre de la rigidité.
  • Assurez-vous d’être visible en tout temps.

  1. CONNAISSANCE DE SOI ET GESTION DE SES ÉMOTIONS

Il existe plusieurs styles d’animateurs. Vous en avez sûrement rencontré qui vous ont ébloui, comme d’autres vous ont agressé. Chacun des styles comporte ses forces et ses faiblesses. L’important est de miser sur vos forces. Remarquez qu’il est tout à fait normal d’éprouver certaines résistances face à des situations qui nous rendent vulnérables. Par contre, bon nombre de stratégies et de techniques peuvent nous aider à surmonter nos peurs et à gérer le stress et le trac liés à la prise de parole en public.

  • Respiration:
    Une respiration profonde et continue vous permet de mieux vous oxygéner. Gonflez le ventre à l’inspiration pour étirer le diaphragme. Ce mouvement stimule le nerf vague (aussi appelé pneumogastrique), qui envoie un signal au cerveau de stopper la sécrétion des hormones du stress.

  • Visualisation:
    Si vous observez les athlètes avant leur compétition, ils démontrent une concentration à toute épreuve. La technique consiste à allier au même moment les pouvoirs de la concentration et de la visualisation pour atteindre l’objectif.

  • Posture:

    Une posture d’excellence est celle qui vous confère un état parfait de bien-être et de connexion avec tout votre potentiel;
    Tête droite, épaules redressées, poids bien balancé sur les deux pieds;

  1. ENTRAÎNEMENT

Vous avez déterminé la durée de votre présentation et vous en avez développé le contenu. Il ne vous reste maintenant qu’à vous entraîner. Faire une répétition de votre présentation pourra vous éviter de mauvaises surprises, puis vous ajouterez ou supprimerez du contenu, au besoin. Il existe chez tout être humain une distorsion entre la voix interne et celle exprimée à voix haute. La majorité des gens répète la présentation dans leur tête et prépare leur matériel en conséquence. Or, comme la voix dans la tête possède un débit habituellement plus rapide, ils manquent inévitablement de temps au moment de la présentation. Ils passent alors en mode verbomoteur et leur auditoire ne retient que très peu leur propos.

Le piège numéro un de tout orateur est de vouloir trop en dire pour la période de temps alloué.

Apprendre à parler en public, c’est possible!

L’ère de la vitesse nous amène à vouloir être parfaits en une nanoseconde. En plus, nous avons tendance à nous comparer aux professionnels alors que nous n’en sommes qu’à nos débuts. Pourtant, l’art oratoire est une capacité qui s’acquiert étape par étape.

La glossophobie, cela se travaille

Plus vous allez vous exercer, plus vous allez développer une aisance naturelle, qui vous aidera à agir et à réagir en toutes circonstances. Donc, la patience et la répétition sont de mise pour faire une bonne gestion de votre stress. L’important est de persévérer. Utilisez toutes vos expériences comme des tremplins d’apprentissages non seulement nécessaires, mais aptes à vous propulser vers la maîtrise de cet art qu’est la prise de parole en public.

Evelyn de Blois est titulaire d'encadrement de 3 cursus distincts. De par son expertise et sa vaste expérience, elle est une référence pour la formation liée au capital humain. Evelyn de Blois est diplômée de la Neuro Linguistic Programming University (NLPU) en Californie et se spécialise dans la communication et la gestion. Elle possède plus de vingt-cinq ans d'expérience comme gestionnaire, conférencière, formatrice et coach en entreprise.