12 novembre 2018

Article

Capital humain et gestion

La communication non verbale entre mythe et réalité

La communication non verbale, une science?

La communication non verbale n’est pas une véritable science mais une interprétation constante de ce que l’on voit, en termes de posture, gestuelle et expressions faciales.

Quelle est l’utilité de savoir décrypter le langage non verbal dans un environnement professionnel?

Cela peut nous permettre de devenir un meilleur communicant et de développer son empathie. Décrypter le langage non verbal, on le fait tous naturellement. Cela commence dès l’enfance lorsque l'on analyse l’expression du visage de notre mère pour déterminer son humeur. Au départ, il s’agit d’une intuition ou d’un sentiment.

Ensuite, il faut poser des questions pour valider notre impression. Voici une question que vous pouvez utiliser par exemple : « J’ai remarqué que tu regardais ta montre à plusieurs reprises durant notre conversation, as-tu une préoccupation relative au temps? ». Au lieu d’être sur la défensive et de supposer que la personne ne s’intéresse pas à la conversation.

Le langage non verbal est une composante importante de la communication, il est donc très utile d’être capable d’interpréter le comportement de notre interlocuteur. On peut s’en servir pour avoir une meilleure communication, plus franche et plus proche de la vérité.

Peut-on se fier à son intuition?

Selon Malcom Gladwell (dans son ouvrage Blink) : « L’intuition est quelque chose sur laquelle on peut se fier, la plupart du temps ». Toutefois, nous avons des biais ou des idées préconçues et elles peuvent teinter la perception que nous avons de la réalité.

Est-ce qu’on peut améliorer la perception que les autres ont de nous en modifiant ou contrôlant notre langage non verbal?

Certaines expressions ne sont pas contrôlables comme par exemple, le rougissement des joues ou le dilatement des pupilles.

Toutefois, si nous sommes capables de nous mettre consciemment dans la posture que l’on veut projeter, cela influence notre état d’esprit et nous aide à nous sentir plus confiant.

Notre cerveau est composé de deux parties : une qui va réagir spontanément, c’est la partie primitive du cerveau, et qui laisse paraître nos émotions momentanément sur notre visage et une autre partie qui cherche à cacher nos émotions. Ces deux parties de notre cerveau sont en souvent en opposition.

Quels sont les signaux de la communication non verbale et comment les interpréter?

Parmi ces signaux, on retrouve les expressions faciales qui vont traduire 7 émotions universelles chez l’Homme : la joie, la peine, la colère, la tristesse, le mépris, le dégoût et la surprise.

Dans le langage non verbal, on retrouve également la position statique du corps dans l’environnement et par rapport à l’interlocuteur mais aussi les gestes.

On a tendance à vouloir simplifier le langage non verbal à l’analyse du comportement de la personne mais il faut prendre en compte les mouvements (les gestes, les expressions faciales, la posture) que la personne a eu avant et après, ceux venus en même temps que l’interlocuteur et leur amplitude.

Par exemple, si une personne a les bras croisés, cela ne veut pas nécessairement dire que cette personne est fermée. Elle peut réfléchir donc elle se replie sur elle-même pour se concentrer. Il n’est pas évident d’interpréter le langage non verbal. On peut toutefois apprendre à l’observer pour devenir de meilleur communicateur.

Qu’est-ce que l’effet miroir dans une conversation?

L’effet miroir est quelque chose de naturel chez les êtres humains. Dans une relation de couple, on se ressemble car on emprunte les expressions de l’autre.

Lorsqu’une personne n’aime pas une autre personne, elle cherchera inconsciemment à se désengager de la communication en brisant le rapport, le lien de confiance, en prenant une position asynchrone par rapport à son interlocuteur. Elle va vouloir déconnecter et ne plus faire attention ou au contraire prendre le contrôle de sa communication non verbale.

Est-ce que le style vestimentaire joue un rôle dans la communication non verbale?

Le style vestimentaire joue un rôle dans la sphère professionnelle. Au début, l’habillement a une importance sur la perception que les autres auront de nous même puisqu’il s’agit de la première chose que l’on voit : le corps et le style vestimentaire.

Un dernier conseil?

Ne présumez pas, validez toujours vos impressions avec la personne en la questionnant. Il faut être capable de consciemment observer le langage non verbal de ses interlocuteurs et nommer un fait vérifiable pour valider ses hypothèses « tu as regardé ta montre à plusieurs reprises, j’ai l’impression que tu es préoccupée par le temps, est-ce le cas? »

Il ne faut pas toujours le faire sur le moment, il faut s’adapter en fonction du contexte pour ne pas mettre la personne mal à l’aise surtout si nous sommes en équipe. Si une personne a un comportement difficile et qu’elle a mal réagi au sein d’un groupe et que cela a eu un effet néfaste sur l’humeur du groupe, il faut le faire remarquer en partie avec le groupe, puis avoir une conversation en tête à tête avec la personne.

Participez au cours « Utiliser la communication non verbale pour mieux communiquer » (CH196) vous permettra de déceler les non-dits et d’améliorer votre communication par l’observation.

Pierre Lescarbeau possède plus de 25 ans d’expérience et a formé plus de 10 000 personnes dans des domaines variés. Il est diplômé en programmation neurolinguistique de la Neuro Linguistic Programming University en Californie (NLPU). Formé en communication, en leadership et en coaching, il a aussi fait des études en gestion à l’Université Concordia et à l’Université McGill. Reconnu pour son dynamisme, son style très interactif, ses compétences de communicateur et sa capacité à rendre concrètes les notions abstraites, Pierre sait transmettre sa passion pour l’humain et pour tout ce qui rend la vie stimulante, telles l’inspiration, l’intégrité et la réalisation de soi.